Recommandations CARE pour les études de cas : document d'explication et d'élaboration. J Clin Epidemiol 2017

Publications scientifiques intéressantes en gériatrie et psychogériatrie

Le présent écrit est une traduction partielle de l'article :
  • Riley DS, Barber MS, Kienle GS, Aronson JK, Von Schoen-Angerer, Tugwell P, Kiene H, Helfand M, Altman DG, Sox H, Werthmann PG, Moher D, Rison RA, Shamseer L, Koch CA, Sun GH, Hanaway P, Sudak NL, Kaszkin-Bettag M, Carpenter JE, Gagnier JJ. CARE guidelines for case reports: explanation and elaboration document. J Clin Epidemiol. 2017 Sep;89:218-235. doi: 10.1016/j.jclinepi.2017.04.026. Epub 2017 May 18. PMID: 28529185

Résumé

Une étude de cas clinique est un récit qui décrit, à des fins médicales, scientifiques ou éducatives, un problème médical rencontré par un ou plusieurs patients. Les études de cas rédigées sans directives des normes de déclaration ne sont pas suffisamment rigoureux pour guider la pratique clinique ou pour éclairer la conception des études cliniques.
Élaborer, diffuser et mettre en œuvre des directives de notification systématiques pour les études de cas.
Nous avons utilisé un processus de consensus en trois phases comprenant (1) une revue de la littérature avant les réunions et des entretiens pour générer des éléments pour les lignes directrices sur les études, (2) une réunion de consensus en face à face pour rédiger les lignes directrices sur les étudeset (3) des commentaires après la réunion, une revue et des essais pilotes, suivis de la finalisation des lignes directrices sur les études de cas clinique. Ce processus de consensus a impliqué 27 participants et a abouti à une liste de vérification de 13 éléments et des recommandations d'élaboration pour les études de cas. Les principaux éléments de la liste de vérification sont le titre, les mots clés, le résumé, l'introduction, les informations sur le patient, les résultats cliniques, la chronologie, l'évaluation diagnostique, les interventions thérapeutiques, le suivi et les résultats, la discussion, le point de vue du patient et le consentement éclairé. Nous pensons que la mise en œuvre des recommandations CARE (CAse REport) par les revues médicales améliorera l'exhaustivité et la transparence des études de cas publiées et que l'agrégation systématique des informations provenant des études de cas éclairera la conception des études cliniques, fournira des signaux précoces d'efficacité et de dommages, et améliorera la prestation des soins de santé.

Liste de vérification

Le récit : Une étude de cas raconte une histoire dans un format narratif qui comprend la présentation des préoccupations, les résultats cliniques, les diagnostics, les interventions, les résultats (y compris les événements indésirables) et le suivi. Le récit doit inclure une discussion de la justification de toute conclusion et de tout message à emporter

Sujet Description des éléments de vérification
Titre 1 Les mots « à propos d'un cas » (ou « étude de cas » ou « cas clinique ») doivent être dans le titre avec le sujet le plus pertinent (par exemple, symptôme, diagnostic, test, intervention)
Mots-clés 2 2 à 5 mots clés caractérisants l'étude
Résumé structuré 3 a) Introduction — Qu'y a-t-il de nouveau/pertinent dans ce cas ?
b) Présentation du cas
- Principaux symptômes du patient
- Principaux constats cliniques
- Principaux diagnostics et principales interventions
- Principaux résultats
c) Conclusion — Quelles sont les principaux enseignements à retenir de cette présentation ?
Introduction 4 Bref résumé du cas faisant référence à une littérature médicale pertinente
Patient 5 a) Informations démographiques du patient (âge, sexe, profession)
b) Principaux symptômes rapportés par le patient
c) Antécédents médicaux, familiaux et psychosociaux, y compris le régime alimentaire, le mode de vie et les informations génétiques, dans la mesure du possible, et des détails sur les comorbidités pertinentes et les interventions passées ainsi que leurs résultats
Résultats cliniques 6 Décrire les éléments significatifs de l'examen physique
Chronologie 7 Décrire chronologiquement les informations importantes de l'histoire organisées (tableau, figure)
Démarche diagnostique 8 a) Méthodes diagnostiques (examen physique, examens de laboratoire, imagerie, questionnaires, etc.)
b) Enjeux diagnostiques (accès, financiers ou culturels, etc.)
c) Raisonnement diagnostique, y compris pour les diagnostics différentiels
d) Facteurs pronostiques (tels que l'évaluation oncologique), si approprié
Intervention thérapeutique 9 a) Types d'interventions (pharmacologique, chirurgicale, préventive, auto-soins, etc.)
b) Modalités d'administration (posologie, intensité, durée, etc.)
c) Changements de prise en charge (à justifier)
Suivi et résultats de l'intervention 10 a) Résultats évalués par le praticien et le patient
b) Résultats importants des tests de suivi (positifs ou négatifs)
c) Adhésion et tolérance de l'intervention (et comment cela a été évalué)
d) Effets indésirables et imprévus
Discussion 11 a) Points forts et les limites de l'approche proposée de ce cas
b) Littérature médicale pertinente
c) Justification des conclusions (y compris l'évaluation des causes et effets)
d) Principaux enseignements à retenir de cette étude de cas
Perspective du patient 12 Dans la mesure du possible, le patient devrait exprimer son avis sur les traitements reçus
Consentement éclairé 13 Le patient avait-il donné son consentement éclairé ? À fournir si requis.

Présentation du résumé

  • Soit narratif,
  • Soit structuré en suivant le plan suivant (exemple [1]) :
    • Introduction: ….
    • Présentation du cas clinique: ….
    • Conclusion: ….
  • Il est préférable de le rédiger après l'étude de cas pour gagner en fluidité

Mots clés

  • A choisir judicieusement,
  • Dans la base de données des (termes MeSH) pour faciliter l'indexation

Introduction

  • Citer les études majeures sur le sujet
  • Sans les discuter (voir partie discussion)
  • Il est possible de citer le CARE guideline dans l'introduction
    • “Cette étude de cas a été rédigé suivant les recommandations CARE (CAse REport).”
  • Conclure avec 1 à 3 phrases de synthèse du cas clinique qui identifient la question posée, l'importance du cas clinique…
  • Un exemple [1]

Informations du patient

  • Nous suggérons d'inclure des informations démographiques pertinentes sur le patient tout en préservant l'anonymat. Les caractéristiques permettant d'identifier le patient devraient idéalement inclure l'âge, le sexe et le genre, l'origine ethnique. Ces caractéristiques peuvent devenir importantes si de nombreux cas sont signalés par la suite.
  • Le cas échéant, incluez les propres mots du patient concernant sa principale plainte ou les symptômes qui ont conduit à sa visite initiale. Précisez depuis combien de temps les symptômes sont présents et, le cas échéant, la fréquence, l'intensité, la localisation et les facteurs aggravants ou atténuants. Distinguer les comorbidités, quand elles ont commencé, si elles sont récurrentes, les interventions passées et actuelles et leurs résultats.
  • Lorsque vous discutez d'antécédents d'allergies, incluez les allergènes, les dates des réactions et le type de manifestation allergique.
  • D'autres facteurs historiques peuvent être pertinents, tels que:
    • Antécédents périnataux, tels que le type de naissance, la durée de la grossesse, en cas d'allaitement et pendant combien de temps
    • Antécédents psychosociaux (exemple : profession, soutien social, niveau d'éducation)
    • Type d'assurance maladie
    • Expositions environnementales (environnement de vie et de travail, expositions toxiques potentielles)
    • Mode de vie (sommeil, gestion du stress, exercice, consommation de drogues à des fins récréatives, tabagisme, consommation d'alcool et nutrition / alimentation)
    • Antécédents médicaux familiaux (par exemple, si les membres de la famille ont des conditions similaires à celles du patient)
    • Informations génétiques (si pertinentes pour la présentation du cas clinique)
  • Exemple [2,3]

Décrire les résultats cliniques

  • Signaler les données pertinentes de l'examen clinique et d'autres résultats cliniques importants identifiés au début des soins dans la section des résultats cliniques, ainsi qu'une explication des méthodes d'examen, si nécessaire. Celles-ci peuvent être répertoriées dans le texte et peuvent inclure des photographies non identifiées. Dans certaines surspécialités, la notation utilisée pour décrire l'examen physique (ex: Ophtalmologie) est unique et la description de l'examen peut nécessiter des explications supplémentaires. Si les constatations physiques sont nombreuses, elles peuvent être organisées sous forme de tableau ou de figure récapitulative. Enregistrez les résultats pertinents survenus au cours des soins, avec les dates, dans la section « Suivi et résultats ».
  • Exemple [4]

Chronologie

  • Une chronologie présente les événements pertinents de l'histoire du patient dans un ordre chronologique dans une figure ou un tableau et offre un résumé succinct d'un ou plusieurs événements clés dans le cas, permettant au lecteur de visualiser facilement les éléments essentiels du rapport de cas. Ces éléments essentiels peuvent comprendre les éléments suivants: un bref historique médical du patient et de sa famille; plaintes principales; facteurs liés à la sensibilité; évaluations diagnostiques; interventions thérapeutiques; les soins reçus d'autres cliniciens; suivre; et les résultats. Dans certains cas, des images peuvent être incorporées dans la chronologie.
  • Exemple [5,6]

Démarche diagnostique

  • La plupart des études de cas décrivent des patients dont la présentation est soit une manifestation rare d'une maladie établie, soit le premier indice d'une maladie auparavant inconnue. Dans les deux cas, un diagnostic précis est l'élément essentiel d'une étude de cas, et l'auteur doit fournir une description complète du processus de diagnostic. Qu'il s'agisse d'un patient dont la présentation est une manifestation rare d'une maladie établie ou le premier indice d'une maladie jusque-là inconnue, les évaluations diagnostiques sont essentielles. Nous recommandons de communiquer les résultats désidentifiés pertinents des évaluations diagnostiques avec les dates auxquelles ils ont été effectués.
  • Ceux-ci pourraient inclure des résultats de laboratoire, des images radiographiques et cardiographiques, et des enquêtes de mesure des résultats déclarés par les patients. Inclure une brève explication des résultats pertinents avec des plages de référence si nécessaire.
  • Lorsque vous essayez d'établir une relation de cause à effet entre une exposition et un événement clinique, documentez la durée et la dose d'exposition au début du syndrome clinique. D'importantes évaluations diagnostiques de suivi doivent être signalées dans le “Suivi et résultats”.
  • Une étude de cas doit, si possible, citer des références bibliographiques qui soutiennent ou contestent les principales hypothèses diagnostiques. D'autres défis diagnostiques tels que les obstacles à la réalisation de l'évaluation peuvent être importants à mentionner.
  • De même, discutez des preuves du pronostic qui peuvent être affectées par des facteurs tels que des anomalies histologiques et génétiques, des diagnostics concomitants et des interventions thérapeutiques utilisées. Ceux-ci peuvent être développés dans la section de discussion.

Intervention thérapeutique

  • Les interventions thérapeutiques font souvent l'objet de rapports de cas ou peuvent fournir des informations diagnostiques clés. Dans les deux cas, nous vous recommandons de les signaler de manière suffisamment détaillée pour faciliter la réplication. Les interventions complexes ou mal définies peuvent bénéficier de l'utilisation de la directive TIDieR (une extension CONSORT) pour améliorer la précision, la transparence et la reproductibilité d'une intervention.
  • Une brève explication de la raison pour laquelle le patient a reçu une intervention particulière (comme la condition cible, le cours clinique de pré-exposition, etc.) doit être fournie dans cette section; cependant, nous suggérons de réserver une justification plus détaillée pour la section de discussion. Le format général de notification des interventions est décrit ci-dessous (voir tableau 3). Les rapports de cas axés sur les dommages devraient inclure le fabricant et la marque des produits en question. Expliquez les modifications apportées à une intervention et décrivez les soins reçus d'autres fournisseurs.

Suivi et résultats

  • Nous recommandons de signaler les résultats objectifs et subjectifs tout au long des soins, pour suivre les changements dans les résultats d'intérêt. Les résultats évalués par les cliniciens pourraient comprendre des mesures de résultats objectifs, comme les biomarqueurs de laboratoire, les résultats physiques et l'imagerie. Les résultats cliniques longitudinaux peuvent aider à créer un cas convaincant et à soutenir la discussion des relations temporelles ou autres entre les résultats et le traitement, un sujet à approfondir dans la section de discussion.
  • La communication des résultats des données longitudinales, y compris les résultats évalués par le patient et ceux évalués par le clinicien, peut renforcer le cas d'un lien de causalité. Nous suggérons de signaler toute autre prise en charge clinique reçue par le patient, ainsi que son impact potentiel sur les résultats. Consulter d'autres fournisseurs et inclure leur point de vue peut être utile.
  • Si l'intervention est au centre du rapport de cas, inclure l'adhésion du patient à cette intervention et comment ces informations ont été obtenues (par exemple, journal / journal, appel téléphonique, méthodes électroniques). Le cas échéant, décrivez les dommages attribués à une intervention et notez les mots du patient, en indiquant les effets indésirables, leur fréquence et leur intensité. Tous les rapports de cas doivent mentionner explicitement la présence ou l'absence d'événements indésirables.

Discussion

  • Les études de cas peuvent offrir de nouvelles perspectives sur les maladies nouvelles ou rares, les présentations de maladies inhabituelles, les interventions thérapeutiques ou les méfaits. Discutez brièvement des principales caractéristiques de l'affaire et de ce qui a été appris. Les mécanismes ou principes de base (p. Ex. Physiopathologiques, immunologiques, sociaux) et les défis diagnostiques peuvent être importants, surtout s'ils aident à expliquer les observations. Comparer les résultats du cas avec les résultats des essais cliniques et des rapports de cas. Soutenir les recommandations pour des recherches supplémentaires avec des références publiées. Il est important de discuter de manière transparente des limites, notamment en mentionnant que les résultats d'un seul cas peuvent ne pas être applicables aux patients en général.
  • La section de conclusion est souvent brève et se concentre sur les principaux enseignements tirés du rapport de cas.

Point de vue du patient

  • Chaque fois que cela est possible et pertinent, donnez aux patients l'occasion de partager brièvement leurs points de vue sur l'épisode de soins. Ils peuvent décrire leurs motivations à demander des soins, les changements qu'ils associent à une intervention ou l'impact des soins sur leur qualité de vie. Le rapport d'un traitement vraiment nouveau peut dépendre fortement du point de vue du patient. Les patients peuvent être coauteurs, ce qui peut nécessiter un consentement supplémentaire, en raison de la perte de l'anonymat. Un mandataire, tel que le parent d'un mineur, peut fournir une perspective le cas échéant. Dans certains cas, la ligne est floue, et l'auteur - généralement un clinicien - est également le patient.
  • Exemple : [22]

Consentement

  • Le consentement éclairé est habituellement requis par les revues médicales. Dans la mesure du possible, obtenez le consentement signé pour rédiger et publier le rapport de cas du patient. Certains cas peuvent nécessiter un consentement supplémentaire (par exemple, lorsque des informations potentiellement identifiables sont inévitables, lorsque le patient est âgé de plus de 90 ans aux États-Unis, il y a une photographie ou une image ou a une maladie rare). Dans des circonstances exceptionnelles ou si le patient n'est pas en mesure de donner son consentement, le consentement peut être obtenu d'un parent proche. Pour les enfants trop jeunes pour consentir eux-mêmes, obtenir le consentement d'un tuteur. Les rapports de cas incluent souvent une déclaration selon laquelle le consentement signé a été obtenu du patient ou s'il est impossible de recevoir le consentement que toutes les tentatives possibles ont été faites.

Discussion

  • Etude de cas suivant les directives de CARE
    • Rétrospective, basée sur la pratique
    • Aucun protocole ni contrôle
    • Collecte systématique des données
    • Consentement requis avant la publication.
[1] Chang HC, Burbridge H, Wong C. Extensive deep vein thrombosis following prolonged gaming ('gamer's thrombosis'): a case report. J Med Case Rep. 2013 Oct 8;7:235. doi: 10.1186/1752-1947-7-235. PMID: 24192285 PMCID: 3851187
[2] Dahlbäck B, Carlsson M, Svensson PJ. Familial thrombophilia due to a previously unrecognized mechanism characterized by poor anticoagulant response to activated protein C: prediction of a cofactor to activated protein C. Proc Natl Acad Sci U S A. 1993 Feb 1;90(3):1004-8. doi: 10.1073/pnas.90.3.1004. PMID: 8430067 PMCID: 45799
[3] Namas R, Marquardt A. Case Report and Literature Review: Quinacrine-induced Cholestatic Hepatitis in Undifferentiated Connective Tissue Disease. J Rheumatol. 2015 Jul;42(7):1354-5. doi: 10.3899/jrheum.150050. PMID: 26136554
[4] Rajakumar D, Rosenberg AM. Mycobacterium tuberculosis monoarthritis in a child. Pediatr Rheumatol Online J. 2008 Sep 18;6:15. doi: 10.1186/1546-0096-6-15. PMID: 18799014 PMCID: 2556653
[5] Sevinc M, Basturk T, Sahutoglu T, Sakaci T, Koc Y, Ahbap E, Akgol C, Kara E, Brocklebank V, Goodship TH, Kavanagh D, Unsal A. Plasma resistant atypical hemolytic uremic syndrome associated with a CFH mutation treated with eculizumab: a case report. J Med Case Rep. 2015 Apr 29;9:92. doi: 10.1186/s13256-015-0575-y. PMID: 25925370 PMCID: 4423495
[6] Kienle GS, Meusers M, Quecke B, Hilgard D. Patient-centered Diabetes Care in Children: An Integrated, Individualized, Systems-oriented, and Multidisciplinary Approach. Glob Adv Health Med. 2013 Mar;2(2):12-9. doi: 10.7453/gahmj.2013.005. PMID: 24278841 PMCID: 3833526
[7] Rison RA. Branch facial nerve trauma after superficial temporal artery biopsy: a case report. J Med Case Rep. 2011 Jan 26;5:34. doi: 10.1186/1752-1947-5-34. PMID: 21269445 PMCID: 3037323
[8] Mora JR, Rison RA, Beydoun SR. Chiari malformation type I with cervicothoracic syringomyelia masquerading as bibrachial amyotrophy: a case report. J Med Case Rep. 2015 Jan 27;9:11. doi: 10.1186/1752-1947-9-11. PMID: 25622641 PMCID: 4417345
[9] Gatselis NK, Skendros P, Ritis K, Dalekos GN. Severe liver involvement in two patients with long-term history of fever: remember familial Mediterranean fever. BMJ Case Rep. 2016 Sep 22;2016:bcr2016216941. doi: 10.1136/bcr-2016-216941. PMID: 27659912 PMCID: 5051369
[10] Liu YJ, Du P, Rao J. Procalcitonin as a diagnostic and prognostic marker for sepsis caused by intestinal infection: a case report. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2013 May;17(10):1311-3. PMID: 23740442
[11] Morino T, Ogata T, Horiuchi H, Yamaoka S, Fukuda M, Miura H. Eight years of follow-up after laminectomy of calcium pyrophosphate crystal deposition in the cervical yellow ligament of patient with Coffin-Lowry syndrome: A case report. Medicine (Baltimore). 2016 Aug;95(31):e4468. doi: 10.1097/MD.0000000000004468. PMID: 27495083 PMCID: 4979837
[12] Thomson N, Ulrickson M. Maintenance eculizumab dose adjustment in the treatment of atypical hemolytic uremic syndrome: a case report and review of the literature. Clin Case Rep. 2016 Jul 6;4(8):773-6. doi: 10.1002/ccr3.628. eCollection 2016 Aug. PMID: 27525082 PMCID: 4974426
[13] Tucker MG, Kekulawala S, Kent M, Mostafa S, Harvey R. Polysubstance-induced relapse of schizoaffective disorder refractory to high-dose antipsychotic medications: a case report. J Med Case Rep. 2016 Sep 6;10(1):242. doi: 10.1186/s13256-016-1031-3. PMID: 27599617 PMCID: 5011982
[14] Gupta S, Szerszen A, Nakhl F, Varma S, Gottesman A, Forte F, Dhar M. Severe refractory autoimmune hemolytic anemia with both warm and cold autoantibodies that responded completely to a single cycle of rituximab: a case report. J Med Case Rep. 2011 Apr 19;5:156. doi: 10.1186/1752-1947-5-156. PMID: 21504611 PMCID: 3096571
[15] Oberg EB, Rempe M, Bradley R. Self-directed Mindfulness Training and Improvement in Blood Pressure, Migraine Frequency, and Quality of Life. Glob Adv Health Med. 2013 Mar;2(2):20-5. doi: 10.7453/gahmj.2013.006. PMID: 24278842 PMCID: 3833523
[16] Tamanna S, Ullah MI, Pope CR, Holloman G, Koch CA. Quetiapine-induced sleep-related eating disorder-like behavior: a case series. J Med Case Rep. 2012 Nov 6;6:380. doi: 10.1186/1752-1947-6-380. PMID: 23130910 PMCID: 3514185
[17] Aronson JK, Grahame-Smith DG. Altered distribution of digoxin in renal failure--a cause of digoxin toxicity?. Br J Clin Pharmacol. 1976 Dec;3(6):1045-51. doi: 10.1111/j.1365-2125.1976.tb00356.x. PMID: 22216528 PMCID: 1428967
[18] Aronson JK, Grahame-Smith DG. Altered distribution of digoxin in renal failure--a cause of digoxin toxicity?. Br J Clin Pharmacol. 1976 Dec;3(6):1045-51. doi: 10.1111/j.1365-2125.1976.tb00356.x. PMID: 22216528 PMCID: 1428967
[19] Wei J, Chang CY, Chuang YC, Su SH, Lee KC, Tung DY, Lee SL, Lee WC. Successful heart transplantation after 13 hours of donor heart ischemia with the use of HTK solution: a case report. Transplant Proc. 2005 Jun;37(5):2253-4. doi: 10.1016/j.transproceed.2005.03.055. PMID: 15964391
[20] Keogh MJ, Findlay JM, Leach S, Bowen J. Statin-associated weakness in myasthenia gravis: a case report. J Med Case Rep. 2010 Feb 20;4:61. doi: 10.1186/1752-1947-4-61. PMID: 20170525 PMCID: 2834677
[21] Dickman H, Fletke K, Redfern RE. Prolonged unassisted survival in an infant with anencephaly. BMJ Case Rep. 2016 Oct 31;2016:bcr2016215986. doi: 10.1136/bcr-2016-215986. PMID: 27799226 PMCID: 5093842
[22] Kogan M, Castillo CC, Barber MS. Chronic Rhinosinusitis and Irritable Bowel Syndrome: A Case Report. Integr Med (Encinitas). 2016 Jun;15(3):44-54. PMID: 27547167 PMCID: 4982648

Restez en contact




40e JASFGG