Interventions plurifactorielles pour la prévention de la confusion chez les personnes âgées hospitalisées : une méta-analyse. León-Salas et al, JAGS 2020

Publications scientifiques intéressantes en gériatrie et psychogériatrie

Le présent écrit est une traduction partielle de l'article :
  • León-Salas B, Trujillo-Martín MM, Martínez Del, García-García J, Pérez-Ros P, Rivas-Ruiz F, Serrano-Aguilar P. Multicomponent Interventions for the Prevention of Delirium in Hospitalized Older People: A Meta-Analysis. J Am Geriatr Soc. 2020 Sep 9. doi: 10.1111/jgs.16768. PMID: 32902909

Objectifs : Évaluer de manière exhaustive les effets des interventions plurifactorielles pour la prévention de la confusion chez les personnes âgées hospitalisées.

Conception : Revue systématique avec méta-analyse suivant la méthode “Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-Analyses”.

Participants : Tous les essais contrôlés randomisés ont été inclus. Les études incluses ont été menées chez des personnes âgées hospitalisées (âgées de plus de 65 ans).

Mesures : Les bases de données électroniques MEDLINE, EMBASE, Web of Science et Cochrane Central Register of Controlled Trials ont été consultées (date de recherche : 2015 à mars 2019). Des critères prédéfinis ont été utilisés pour déterminer l'inclusion des études et pour évaluer leur qualité méthodologique.

Résultats : Sur 1 250 études identifiées, 10 essais contrôlés randomisés ont été inclus (n = 2 850: 1355 patients médicaux, 1 243 chirurgicaux et 160 unités de soins intensifs). Les interventions plurifactorielles, par rapport aux soins habituels, ont réduit l'incidence de la confusion (risque relatif (RR) = 0,62 ; intervalle de confiance (IC) à 95% = 0,54-0,72 ; I2 = 0% ; k = 10 ; n = 2758), durée du délire (RR = -1,18 ; IC à 95% = -1,95 à -0,40 ; I2 = 45% ; k = 6 ; n = 276), gravité de la confusion (différence moyenne standard = -0,98 ; IC à 95% = -1,46 à -0,49 ; I2 = 0% ; k = 3 ; n = 82) et les escarres (RR = 0,48 ; IC à 95% = 0,26-0,88 ; I2 = 0% ; k = 2 ; n = 457).

Conclusions : Cette méta-analyse suggère que les interventions de prévention plurifactorielles de la confusion sont efficaces pour réduire son incidence, sa durée et sa gravité ; ainsi que l'incidence des escarres chez les personnes âgées hospitalisées. Par conséquent, les interventions plurifactorielles sont très prometteuses concernant leur impact sur les conditions les plus importantes et les plus répandues affectant les personnes âgées fragiles au décours d'une hospitalisation.

Lien vers l'article

  • Inouye SK, Westendorp RG, Saczynski JS. Delirium in elderly people. Lancet. 2014 Mar 8;383(9920):911-22. doi: 10.1016/S0140-6736(13)60688-1. Epub 2013 Aug 28. PMID: 23992774 PMCID: 4120864

Restez en contact




40e JASFGG